Cyril Planton

cyril4 Après avoir grandi au Cameroun, j’ai littéralement  »atterri » à Saint Hilaire du Touvet, véritable Mecque du Vol Libre. C’est donc tout naturellement que notre bande de copains a passé les années collège sur la pente école plutôt qu’au club de foot.

Ce n’est qu’en 2003, après avoir atteint l’age légal pour voler, que l’école Prévol basée sur place nous a proposé un stage  »initiation » sur mesure. Ensuite, les choses vont très vite, les générations précédentes de  »Blues » nous montrent la voie de la voltige.

A l’été 2004, ne pouvant pas participer aux compétitions nationales étant encore mineur, je m’inscris au Red Bull Vertigo à Villeneuve (Suisse). Je suis encore marqué par le sentiment de peur en passant sous la banderole  »Coupe du Monde de parapente »… j’ai failli rentrer chez moi! Les résultats ne sont alors pas exceptionnels, mais l’envie de progresser plus forte que jamais.

Dès 2005, je me retrouve propulsé sur la plus haute marche du podium lors des Championnats de France à Aiguebelette, devant la légende Antoine  »Tonio » Montant. Encore un sentiment étrange de ne pas être à ma place.

En 2006, les premiers  »Infinity Tumblings » passent en modifiant nos ailes et jusqu’à 2013 je m’habitue à monter sur ce fameux promontoire à trois marches, en étant présent sur tous les podiums des compétitions nationales et internationales auxquelles j’ai pu participer en parallèle de mes études. Les diverses rencontres m’amènent à pratiquer le Speed-Riding et la chute libre, histoire de compléter le tableau des sports aériens.

A partir de là, je ne progresse plus, la motivation baisse. J’en profite pour trouver un boulot en cohérence avec mes études, à voler plus en biplace qu’en solo et à me mettre au kite surf.
Je me rends alors compte que j’aime voler certes, mais progresser avant tout. C’est donc en 2017 que je passe mon brevet de paramoteur pour redevenir débutant et tombe par hasard sur Pascal Vallée, qui lui connait mon histoire et me propose immédiatement de continuer avec le Team Adventure!

Les premières démonstrations de voltige lors d’évènements tels que le MAP à Blois ou la Coupe Icare chez moi me font découvrir une fine équipe bien agréable. Les années à venir seront bien sûr ponctuées de démonstrations de voltige, mais l’aspect technique et visuel de la course de pylônes m’attire fortement et c’est donc en slalom que je m’efforcerais de progresser pour, qui sait, rivaliser un jour avec les meilleurs talents de la discipline.

pic

Cyril bande